Le site "parolesderesistants.com" est un site qui fait état d'une aventure humaine sur un territoire ayant pour contexte historique la résistance de 1940 à 1945.

Lire la suite


Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent Lucie Aubrac


Actualités



Contexte historique national

Un peu partout en Europe, la seconde guerre mondiale a engendré des mouvements de résistance. Ce phénomène est lié à la défaite et à l'occupation du pays.

En moins de six semaines (10 mai 1940 à la fin juin), la population française vit un cauchemar : six millions de réfugiés sont sur les routes, fuyant l'avance ennemie. Le gouvernement s'effondre. Le 17 juin, le nouveau président du Conseil, le maréchal Pétain, demande l'armistice qui est signé le 22 juin 1940. Dès lors, le pays vaincu est soumis au pillage "autorisé", son potentiel industriel mis au service de la machine de guerre allemande, 1 500 000 hommes restent prisonniers dans des camps. Divisée en deux principales zones (zone libre et zone occupée), la France est démantelée. En outre, sous peine de répression, tout Français doit obéir aux autorités occupantes.

La Résistance est donc une lutte illégale contre l'occupation allemande. Étudier la Résistance, c'est chercher à comprendre ce qui a poussé ces hommes et ces femmes à poursuivre le combat, mais c'est aussi se poser les questions suivantes: comment est- elle née? Qui étaient les résistants? Comment s'est- elle organisée? A-t-elle eu des problèmes? Dans quelle mesure a-t-elle contribué à la libération de la France? Il s'agit en fait de chercher à en savoir plus sur la mystérieuse armée de l'ombre.

Lire la suite