Le site "parolesderesistants.com" est un site qui fait état d'une aventure humaine sur un territoire ayant pour contexte historique la résistance de 1940 à 1945.

Lire la suite


Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent Lucie Aubrac


Actualités

  • THUMBCULTURE_EVC_VISUEL_916_1402066050.jpg

    Vercors 40/44

    À l'occasion du 70e anniversaire des événements du Vercors qui précédèrent de quelques semaines la Libération du département, le musée propose une exposition sur ce « maquis emblème » de la Résistance française.

    Lire la suite

  • liberation_bordeaux.jpg

    La libération de Bordeaux

    Il y a 70 ans, le 28 août 1944, la liesse populaire envahissait les rues de Bordeaux enfin libérée après quatre longues années d'occupation.

    Lire la suite

  • 9782501095709-G.jpg

    Coup de coeur : " Quelque part en France, l'été 44 de John G.Morris "

    Londres, 1944. John G. Morris, 27 ans, est éditeur photo pour Life, l’hebdomadaire américain aux millions de lecteurs. Il a passé des mois à suivre le déroulement du conflit à travers les photos des plus grands correspondants de guerre. Le 6 juin, il sauve in extremis les premiers clichés du débarquement allié, développés à la hâte pour la publication. À l’été, John G. Morris décide de partir pour la France où les forces alliées sont engagées dans la bataille de Normandie. 


    Lire la suite

  • john_morris_02-88061.jpg

    Expo photo : La libération de la Bretagne

    Londres, juillet 1944, les bombes pleuvent sur la capitale anglaise. John G. Morris, 27 ans, est photo-éditeur à Life le prestigieux hebdomadaire illustré qui, en privilégiant l’image, est la source d’information de millions de lecteurs. Il est responsable depuis 1943 de la couverture photographique de la guerre sur le front d’Europe occidentale. 

    Lire la suite

  • 165_155_10-A.png

    Les débarquements de Normandie et de Provence

    A l'occasion du 70 eme anniversaire de la libération du territoire, le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon consacre une exposition temporaire aux débarquements de Normandie et de Provence.

    Lire la suite



Contexte historique national

Un peu partout en Europe, la seconde guerre mondiale a engendré des mouvements de résistance. Ce phénomène est lié à la défaite et à l'occupation du pays.

En moins de six semaines (10 mai 1940 à la fin juin), la population française vit un cauchemar : six millions de réfugiés sont sur les routes, fuyant l'avance ennemie. Le gouvernement s'effondre. Le 17 juin, le nouveau président du Conseil, le maréchal Pétain, demande l'armistice qui est signé le 22 juin 1940. Dès lors, le pays vaincu est soumis au pillage "autorisé", son potentiel industriel mis au service de la machine de guerre allemande, 1 500 000 hommes restent prisonniers dans des camps. Divisée en deux principales zones (zone libre et zone occupée), la France est démantelée. En outre, sous peine de répression, tout Français doit obéir aux autorités occupantes.

La Résistance est donc une lutte illégale contre l'occupation allemande. Étudier la Résistance, c'est chercher à comprendre ce qui a poussé ces hommes et ces femmes à poursuivre le combat, mais c'est aussi se poser les questions suivantes: comment est- elle née? Qui étaient les résistants? Comment s'est- elle organisée? A-t-elle eu des problèmes? Dans quelle mesure a-t-elle contribué à la libération de la France? Il s'agit en fait de chercher à en savoir plus sur la mystérieuse armée de l'ombre.

Lire la suite